Conseils en matière de sécurité nautique | Comment rester en sécurité sur votre bateau cet été

/ Par Groupe Assurance Cowan

Le respect des bonnes pratiques peut vous aider à assurer votre sécurité, celle de votre bateau et celle de vos passagers lorsque vous naviguez.

Les bases de la navigation

Licences. Le permis de bateau est obligatoire pour les bateaux équipés d’un ou de plusieurs moteurs d’au moins 7,5 kW (10 ch) et pour les canots ou les annexes qui se trouvent à bord ou qui sont remorqués. Un permis d’embarcation de plaisance est valide pour une durée de dix ans. Il confère à votre bateau un numéro de licence unique, permettant au personnel de recherche et de sauvetage d’accéder à vos renseignements en cas d’urgence. Un permis peut apporter une plus grande tranquillité d’esprit lorsque vous êtes sur l’eau, c’est pourquoi vous pouvez choisir d’en obtenir un même si vous n’y êtes pas obligé.

Enregistrement. En plus du permis de bateau, l’enregistrement de votre bateau peut être nécessaire et est recommandé si vous envisagez de l’utiliser à l’étranger. L’enregistrement est une preuve de propriété, qui est nécessaire pour franchir les frontières internationales et qui vous permet notamment :

  • d’avoir le droit d’arborer le drapeau canadien;
  • de détenir un nom unique et un numéro officiel pour votre bateau;
  • d’avoir le droit d’utiliser votre bateau en guise de garantie pour une hypothèque maritime.

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant la délivrance des permis et l’enregistrement de votre bateau, veuillez consulter le site Web de Transports Canada.

Preuve de compétence. En 1999, les règles d’utilisation d’embarcation de plaisance au Canada ont été modifiées afin d’assurer la sécurité lors de la navigation. Le changement le plus important stipule que toute personne conduisant un bateau à moteur à des fins récréatives doit détenir une preuve documentée de sa compétence, dont la forme la plus courante est la carte de conducteur d’embarcation de plaisance (CCEP). Pour obtenir de plus amples renseignements concernant l’obtention d’une CCEP et d’autres formes de preuve de compétence, veuillez consulter le site Web de Transports Canada.

Assurances. Les petits bateaux, comme les canoës ou d’autres embarcations non motorisées, sont généralement couverts par la partie biens personnels de votre police d’assurance habitation. Un bateau motorisé de plus grande taille devra faire l’objet d’une police d’assurance bateau distincte. Une police type est similaire à une police d’assurance automobile, et est conçue pour protéger votre bateau, votre moteur, votre équipement et vos passagers en cas d’accident.

Obtenez la couverture qui vous permettra de vous concentrer sur votre prochaine aventure.

Avant de partir

Vérifiez la météo. Les conditions météorologiques jouent un rôle important dans la sécurité sur l’eau, et elles peuvent changer rapidement. Vérifiez les prévisions avant de partir et régulièrement lorsque vous êtes en déplacement. Environnement Canada propose des prévisions maritimes, notamment sur la vitesse et la direction du vent, la température et la visibilité, que vous pouvez consulter en ligne ou par radio maritime.

Préparez votre équipement. Votre meilleure protection est un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel (VFI). Assurez-vous d’avoir suffisamment de VFI pour chaque personne à bord du bateau, de la bonne taille et en bon état. Votre équipement de sécurité doit également comprendre une trousse d’urgence qui doit contenir :

  • un dispositif de signalisation sonore;
  • une lampe de poche étanche;
  • des fusées de détresse;
  • des lumières si vous sortez après la tombée de la nuit;
  • une boussole;
  • un extincteur.

Faites le plein de carburant. Assurez-vous que votre bateau dispose de suffisamment de carburant pour effectuer le voyage. Assurez-vous de connaître la capacité de votre réservoir de carburant et la quantité de carburant que vous utiliserez pendant votre voyage. Planifiez les arrêts pour le ravitaillement en carburant, en particulier pour les longs trajets. Respectez toutes les consignes de sécurité affichées par votre fournisseur de carburant; les fuites ou les déversements de carburant constituent un risque pour l’environnement et un risque d’incendie.

Élaborez et présentez un plan de route. Même si vous ne sortez que pour quelques heures, remettez à une personne de confiance un plan de navigation présentant l’itinéraire prévu et la description du bateau. Si vous ne revenez pas dans un délai raisonnable, cette personne doit communiquer avec le Centre de coordination des opérations de sauvetage. Si vous partez pour un voyage de plusieurs jours, envoyez un rapport de position quotidien afin que vos proches puissent connaître votre emplacement.

Inspectez votre bateau. Recherchez des fissures dans la coque, les tuyaux ou les conduites, et vérifiez tous les niveaux de liquide. Rechargez votre batterie et vérifiez le niveau de carburant.

Sur l’eau

Soyez conscient de ce qui vous entoure. Surveillez toujours les autres personnes sur l’eau et évitez les gros bateaux. Familiarisez-vous avec les balises de plongée. Si vous décidez de plonger à partir de votre bateau, arborez également ces drapeaux. Laissez beaucoup d’espace aux plongeurs en gardant une distance d’au moins 100 mètres. Si ce n’est pas possible, ralentissez autant que possible, avancez prudemment et restez à l’écart du navire et du site de plongée. Observez également le ciel pour repérer les avions, en particulier les hydravions. Si vous en voyez un, laissez-lui suffisamment d’espace pour qu’il puisse atterrir ou décoller.

Circulez à une vitesse sécuritaire. Tenez compte de la visibilité, du vent et de l’état de l’eau, des autres bateaux et des dangers tels que les rochers et les arbres. Soyez conscient de la façon dont votre sillage peut affecter l’environnement qui vous entoure. Un sillage important peut entraîner un risque de noyade pour les nageurs et endommager les quais et les berges. Ralentissez lorsque vous naviguez près du rivage.

Restez sobre. La conduite d’un bateau en état d’ébriété est illégale et dangereuse. Conduire un bateau en état d’ébriété est considéré comme une conduite avec les facultés affaiblies en vertu du Code criminel du Canada. En outre, en Ontario, les sanctions sont transférées sur le permis de conduire, et une première condamnation pour conduite avec facultés affaiblies peut entraîner une suspension d’un an du permis de conduire. Vous êtes responsable de toutes les personnes à bord et des autres usagers de l’eau lorsque vous conduisez un bateau.

Accostage de votre bateau

Sécurisez votre bateau. En été, il est commun d’amarrer son bateau à une marina. Essayez d’amarrer à une marina dotée de bornes-fontaines, d’extincteurs, d’un bon éclairage, de caméras de surveillance et de mesures de sécurité pour protéger votre bateau lorsqu’il est laissé sans surveillance.

  • Utilisez la marche avant et la marche arrière au ralenti lorsque vous amarrez et déplacez votre bateau à proximité de la marina.
  • Préparez les pare-chocs d’embarcations, les amarres et les gaffes avant l’amarrage.
  • Gardez toutes les parties du corps dans le bateau jusqu’à ce que le bateau soit complètement arrêté.
  • Attachez d’abord la ligne qui maintient le bateau contre le vent lors de la mise à quai.

Cowan est fier d’être l’un des fournisseurs d’assurance pour embarcations de plaisance maritimes les plus reconnus au Canada. Nous nous sommes associés aux ECP‑CPS afin d’offrir une couverture exclusive à ses membres. Découvrez comment vous pouvez économiser en tant que membre des ECP‑CPS.

 

Les dernières publications

Au-delà des frontières : Tourisme médical et gestion de l’invalidité

Au-delà des frontières : Tourisme médical et gestion de l’invalidité

Les temps d’attente pour consulter un spécialiste, subir une chirurgie et passer des examens médicaux augmentent de façon exponentielle au Canada. De […]

[Lire la suite]
Le temps, c’est de l’argent – Maximiser vos cotisations à un REER

Le temps, c’est de l’argent – Maximiser vos cotisations à un REER

Vos employés cherchent-ils à faire concorder leurs résolutions du Nouvel An et leurs objectifs financiers? Verser une somme forfaitaire supplémentaire à […]

[Lire la suite]
Mise à jour 2024 sur les prestations gouvernementales disponible

Mise à jour 2024 sur les prestations gouvernementales disponible

Chaque année, nous préparons un tableau de référence sur les prestations gouvernementales qui résume les limites et les taux associés au Régime de rentes […]

[Lire la suite]